Fr | Nl

Accès rapides


Newsletter


WWF Kids


La faune

Les forêts du Bassin du Congo abritent la plus grande partie de la faune africaine dont la moitié des éléphants d’Afrique.

On y trouve aussi 1000 espèces d’oiseaux, 686 espèces de poissons, 400 de mammifères (dont plus de 80% des singes.), 216 espèces d’amphibiens, 280 espèces de reptiles et plus de 900 espèces de papillons.

La diversité des espèces varie énormément d’un endroit à l’autre. De même que la taille et la dispersion des espèces endémiques.

Les mammifères

Le Bassin du Congo est célèbre pour sa population d’éléphants de forêt. Mais là où cette région bat vraiment tous les records, c’est dans le nombre d’espèces de primates qu’elle abrite.

Beaucoup d’espèces de mammifères sont propres à la région. C’est le cas du bonobo, du singe à queue de soleil, du géréza, et de l’okapi.

Les poissons

Les eaux animées du fleuve Congo abritent au moins 686 espèces de poissons dont 80% sont endémiques.

Le poisson éléphant : de la famille des mormyridés, ce poisson est légèrement électrifié. Il possède un organe électrique dans sa queue qu’il utilise pour se déplacer et pour communiquer. Il est surtout actif la nuit.

Le dipneuste : Ce poisson peut respirer de l’air. Il peut vivre dans des eaux pauvres en oxygène. Cette particularité lui permet de survivre aux périodes sèches durant lesquelles il s’enterre dans un trou de boue.

Le poisson killie (la carpe à dents) : il se nourrit de larves d’insectes comme les moustiques. Il peut donc jouer un rôle clé dans le contrôle des maladies.

Les techniques de pêche intensive, la surpêche, l’introduction d’espèces étrangères et la déforestation ont entraîné le déclin de certaines espèces de poissons.

La Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles du WWF-Belgique

Je soutiens le WWF

En devenant membre, soutenez les projets du WWF-Belgique !

Réseaux sociaux

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux et suivez notre actualité.
Devenez membre